57°F
The Whale Road

The Whale Route

The 138 - The Whale Route of the North Shore

Who says Côte-Nord, says whale. These large mammals are present every year along the north coast of the St. Lawrence River. The 138 road name reffer to the 13 species of whale that can be found during the summer along the coast. These 13 species include the largest mammal on the planet: the great blue whale.

There are 13 species of whales in the St. Lawrence that can be observed from a cruise ship, sea kayak or from the shore. Large blue whales feed on the plankton and small fish that congregate in the deep, nutrient-rich waters of the Laurentian channel: they are brought in by the tides and trapped  by the channel's distinctive underwater topography. This turns the area into a feeding ground for these giants of the see, and makes it easy to spot them here.

Visit the North Shore, it is nature, beyond measure!

Follow the blue signs with a white whale and discover the secrets of the Whale Route! These colourful road signs are perfect for exploring natural sites and attractions that are often overlooked by travellers in a hurry. Some municipalities have little-known access points to the coastline, impressive observation sites and interpretation infrastructure. These are all reasons to think outside the box and increase your chances of seeing the marine mammals that frequent the St. Lawrence.

 

Follow the Whale Route on more than 840 kms from Tadoussac to Kégaska!

Le saviez-vous? Le plus grand mammifère au monde est le rorqual bleu.

C'est aussi le plus gros animal ayant existé sur notre planète! Par sa puissance et son élégance majestueuse, son observation est toujours un moment exceptionnel. Mais aussi parce qu'il est rare et fragile. Dans l'Atlantique Nord, la population de rorquals bleus a été décimée par une chasse effrénée qui a pris fin en 1955. Depuis 2002, cette espèce est reconnue en voie de disparition au Canada. Pour les chercheurs, elle recèle bien des mystères, son étude rendue encore plus difficile parce que ces rorquals sont de grands voyageurs. Source : Baleines en direct - Découvrez les baleines.

 

BÉLUGA

Solitaire, il est souvent observé près du rivage. C'est l'une des baleines les plus dynamiques et un chasseur redoutable. Peut-être le verrez-vous sauter hors de l'eau? 

  • Présence : fréquente

PETIT RORQUAL

Cette population en déclin est la seule à résider à l'année dans le Saint-Laurent.  Le béluga est reconnu pour ses aptitudes sociales et ses vocalises ; on le surnomme le «canari des mers».  

  • Présence : fréquente
  • Espèce en voie de disparition

RORQUAL COMMUN

Vous entendrez son souffle avant même de le voir. Rapide et long, il fait surface en dévoilant son dos foncé. Plutôt solitaire, il rejoint les autres pour manger.

  • Présence : fréquente
  • Espèce préoccupante

MARSOUIN COMMUN

Étant le plus petit cétacé du Saint-Laurent, on le remarque parce qu'il nage souvent en petit groupe. Son souffle est perceptible par temps calme.

  • Présence : fréquente

RORQUAL À BOSSE

Gracieux, il montre la queue lors des plongées. Il est aussi connu pour ses sauts acrobatiques. Autrefois en péril, la population d'aujourd'hui s'accroit. 

  • Présence : fréquente

RORQUAL BLEU

La baleine bleue est le plus gros animal de la planète et l'un des plus grands voyageurs. Une dizaine seulement fréquente le parc marin.

  • Présence : occasionnelle
  • Espèce en voie de disparition

DAUPHIN À FLANCS BLANCS DE L'ATLANTIQUE

Ils vivent en groupe. Dynamiques et exubérants, on les voit sauter à tour de rôle dans le sillage des bateaux.

  • Présence : rare

DAUPHIN À NEZ BLANC

Rapides, on entrevoit leurs flancs colorés de gris et de blanc lorsqu'ils bondissent hors de l'eau en alternance. Ils vivent en groupe.

  • Présence : rare

BALEINE NOIRE

Cette espèce, qui se déplace lentement, a un souffle puissant en forme de « V ». Longtemps chassées, les 400 survivantes doivent maintenant survivre aux risques de collisions et d'empêtrements.

  • Présence : rare
  • Espèce en voie de disparition

CACHALOT

Le Moby Dick des océans. Plongeur des grandes profondeurs, il chasse poissons et calmars. Après avoir respiré un bon coup à la surface, il ne revient parfois que deux heures plus tard.

  • Présence : rare

Crédit images : C. Soucy / ©Parcs Canada

GLOBICÉPHALE NOIR

Les rares observateurs qui ont croisé sa route soulignent son imposante nageoire sur le dos. Il vit en groupes de 10, 20 et même jusqu'à 100.

  • Présence : rare

ÉPAULARD

Vous le connaissez peut-être sous le nom d'orque. Chasseur stratégique et en groupe, il adapte ses manœuvres aux proies qu'il poursuit :  mammifères marins, poissons, oiseaux et calmars.

  • Présence : rare
  • Espèce préoccupante

Crédit images : C. Soucy / ©Parcs Canada

Trouver une croisière aux baleines

We use cookies to improve our services. By continuing to browse the site, you agree to their use.

Accept