13°C
Le séjour de Martine sur la Côte-Nord

Martine Lachapelle est âgée de 52 ans et habite à Longueuil. Ayant voyagé un peu partout dans le monde dans des pays tels que la Suisse, la République-Dominicaine et le Venezuela, elle n'avait jamais mis les pieds en sol nord-côtier.

En participant au concours du calendrier de l'avent de Tourisme Côte-Nord en décembre dernier sur les réseaux sociaux, elle était loin de se douter qu'elle tomberait sous le charme d'une région plus grande que nature.

C'est en étant accompagnée de son filleul David qu'elle a choisi d'offrir un moment de répit à l'aidante naturelle qu'elle est. David adore voyager et il travaille très fort en été dans le secteur de la sylviculture. Ayant vécu plusieurs défis dans sa vie, Martine souhaitait lui faire vivre ce séjour septilien. L'immensité du territoire et les gens qu'elle a rencontrés à travers son passage en région lui ont fait prendre conscience du bonheur qu'on peut retrouver à voyager près de chez soi.

«Ça m'a fait relaxer. Ça m'a fait décrocher. Je ne m'attendais pas à autant de beauté. Ça m'a rendue fière d'être québécoise» - raconte Martine.

Son plus gros coup de cœur? Le tour de zodiaque qu'elle a fait dans l'archipel des Sept Îles et sa rencontre avec le Razorbill, appelé «le petit pingouin». Ils viennent chaque année se réfugier pour se nourrir de capelans et lançons, particulièrement abondant dans ce secteur de l'estuaire du Saint-Laurent entre mai et juillet. L'endroit est d'ailleurs une zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), désignée par l'organisme BirdLife International. On y retrouve une multitude d'espèces d'oiseaux marins, dont des goélands, des mouettes, des cormorans, des eiders, des sternes, etc. Les voir voler à quelques mètres du bateau est une expérience de contemplation de la nature peu commune. On se sent riche devant autant de beauté. 

Le passage de Martine à la Poissonnerie Soucy pour déguster la crevette et apprendre à la décortique fut un moment teinté de découvertes culinaires et de rires contagieux. Une fierté locale des plus goûteuses, très appréciée des visiteurs. N'étant pas amatrice de bières, elle s'est surprenamment régalée en dégustant huit bières de la microbrasserie La Compagnie, accompagnées de quelques petites entrées à saveurs locales comme des bourgots en saumure, du saumon fumé, du turbot mariné et quelques fromages. L'aventure culinaire s'est terminée avec un plat de morue et de filet mignon chez Omer, un restaurant qui a pignon sur rue depuis plus de 30 ans.

En entrevue à l'aube de son départ, Martine ressent un sentiment de nostalgie et un brin de tristesse. Le cœur empreint de gratitude en se remémorant ses dernières activités et rencontres septiliennes, elle réitère son étonnement vécu tout au long de son séjour.

«J'aurais aimé ça rester deux mois pour tout visiter. Découvrir la route 138, ses villes et villages. C'est immense et magnifique la Côte-Nord! C'est la liberté!»

En s'offrant ce voyage, accompagnée de son filleul, elle repart avec l'envie indéniable de revenir s'y ressourcer et de raconter son séjour à ses proches. Il y a une région pour chacun de nous. Martine et David ont découvert leur Côte-Nord. Cet été, ils vous invitent à découvrir la vôtre! 

 

 

Actualités

Afficher tous

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.

J'accepte